Trois lectures intégrales
 • Virgile : Enéide (~19 AC) : en version abrégée, éd. Ecole des Loisirs (https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/eneide)
 • Chrétien de Troyes : Perceval ou le Conte du Graal (~1180/1190) : en traduction intégrale, éd. Le livre de Poche (trad.Méla) : 
 • Molière : Tartuffe (1669) 

Semaines 1 à 4 : l'Antiquité

• Commencer tout de suite la lecture de l'Enéïde

• 1. 

Semaines 5 à 8 : le Moyen Âge

• Commencer la lecture de Perceval

Semaines 9 à 12 : le XV° siècle

 

Semaines 13 à 18 : le XVII° siècle

 

cf M&P chap.8 p.42-45; 

Question partielle - question totale

Une question est partielle lorsqu'elle porte sur un des éléments de la phrase: Sujet, COD, CC etc.
Exemple : Qui êtes-vous? Qu'est-ce qu'il a apporté? D'où viens-tu? 

Une question est totale lorsque la réponse ne peut être que oui ou non. 
Exemple: Viens-tu demain? As-tu terminé tes devoirs? 

 

Rem. distinguer la Question rhétorique (ou oratoire) - interrogation figurée.

 

Les deux fonctions de l'adjectif qualificatif : Epithète ou Attribut 

...les chasseurs tarasconnais...
                                 adj. qual. Epithète de  «chasseurs»

• Courageux, mais pas téméraire, le chasseur s'est esquivé.  
             2 adj. qual. Epit. détachées de ------------^

Ces chasseurs sont tarasconnais.
                                            v. adj. qual. Attribut du Sujet «chasseurs»

Je trouve ces chasseurs très habiles.
                                                        v. adj. qual. Attribut du COD «chasseurs»

 

L'adjectif substantivé n'est plus un adjectif : il est devenu un nom; il peut donc avoir toutes les fonctions d'un nom
- L'homme pieux ne craint pas les méchants
                                            ^----------------- COD
- Les Tarasconnais aiment la chasse. 
            Sujet de -----------^     (l'adjectif gentilé tarasconnais prend la majuscule quand il devient un nom : les Tarasconnais, les habitants de Tarascon)
- Le bon, la brute et le truand

 

Un groupe nominal (gr nom) est constitué au minimum d'un nom ou d'un pronom. Au nom, qui est le noyau du groupe nominal, peuvent s'ajouter des déterminants et des expansions

Exemples de groupes nominaux, avec leur analyse détaillée : 
 - Le roi de France («Le» : déterminant article défini  +  «roi» : nom commun, noyau  +  «de France» : Compl. du nom «roi»)
 - Moi (pronom personnel)
 - homme [qui tire plus vite que son ombre] : («homme» : nom commun, noyau  +  prop sub relative Compl. de l'antéc «homme»)

 

Les principales fonctions du nom ou du groupe nominal sont 

1. Sujet du verbe : 
  Le roi a vaincu nos ennemis. : le gr nom «Le roi» est S de «a vaincu»

2. Compl. d'Objet (=Compl. du verbe) :
  Le roi a vaincu nos ennemis. : le gr nom «nos ennemis» est COD du verbe «a vaincu»
   Autre exemple : Je pense à vous : le gr nom «à vous» est COI du verbe «pense»

3. Compl. du nom : 
  Le roi de France : le gr nom prépositionnel «de France» est Compl du nom «Le roi»

4. Compl. de l'adjectif :
  Un chevalier est avide de batailles. : le gr nom prépositionnel «de batailles» est Compl. de l'adj «avide»

5. Compl. Circonstanciel :
  Un roi de France se tient bien à table. : le gr nom prépositionnel «à table» est CC lieu

6. Attribut du Sujet :
  Le roi est un chevalier. : le gr nom «un chevalier» est AttrS «Le roi»

7. Attribut du COD :
  Le roi a nommé ce chevalier chambellan. : le nom «chambellan» est Attribut de «ce chevalier» COD de «a nommé»

8. Compl. d'Agent :
  Il 
a été vaincu par ce chevalier. : le gr nom prépositionnel «par ce chevalier» est CAg du verbe au passif «a été vaincu»

9. Apposition :
  Le courage, vertu des chevaliers, ne manqua pas au roi. : le gr nom «vertu des chevaliers» est Apposition de «courage»