Cartehttps://goo.gl/maps/ozCoYCLXvWPqnrZA9 

Chers élèves de Première,

Durant ces vacances de Pâques, je vous invite à découvrir les œuvres proposées dans la liste ci-dessous. Prenez le temps de parcourir les fiches présentant chacune, d'écouter des extraits, de vous faire une idée personnelle, afin de bien choisir celle que vous présenterez à l'oral, fin juin. Pour la deuxième partie de l'épreuve orale, on attend de vous des arguments personnels, un bref exposé des motivations qui vous ont fait choisir une œuvre. 

Pour dresser cette liste, j'ai tenu compte des choix personnels que vous m'avez envoyés, et j'ai dû aussi me plier aux attendus du programme. Vous avez le droit de choisir une des quatre œuvres imposées (La Princesse de Clèves, Alcools etc.). 

Durant les prochains jours, je vais encore enrichir les fiches  avec des liens, des enregistrements audio et des vidéos, et rechercher les œuvres musicales inspirées par ces poèmes, ces pièces de théâtre etc. Revenez régulièrement sur cette page, partagez ce contenu en famille, discutez avec vos proches. 

Je vous souhaite un bon temps pascal, dans la Joie !

Bruno Masala, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

La deuxième partie de l'épreuve orale de Français au baccalauréat 

Durée : 8 minutes

Cette partie de l'épreuve, notée sur 8 points, évalue l'expression orale, en réclamant du candidat une implication personnelle dans sa manière de rendre compte et de faire partager une réflexion sur ses expériences de lecture.

Elle se déroule en deux temps successifs:
1. Le candidat présente brièvement (environ 2 minutes) l'œuvre qu'il a retenue et expose les raisons de son choix;
2. L'examinateur, prenant appui sur cette brève présentation, relance le candidat sur les éléments qu'il a exposés, afin d'évaluer ses capacités à dialoguer, à nuancer et à étoffer sa réflexion, à défendre son point de vue sur la base de la connaissance de l'œuvre.

source : https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Bac2021/67/9/NDS_Epreuve_anticipee_francais_2020_1103679.pdf

 

Pour se préparer à cette deuxième partie de l'épreuve, il faudra composer une fiche de synthèse sur l'œuvre que vous avez lue et choisie parmi les titres de la liste ci-dessous. Mais ne vous précipitez pas : prenez le temps de choisir. 

Lectures cursives proposées au choix des élèves

1. Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècleLafayette : La Princesse de Clèves (1678) - parcours: Individu, morale et société
Abbé Prévost : Manon Lescaut (1731/1753)
Flaubert : Madame Bovary (1856/1857)
Saint-Exupéry : Vol de nuit (1931)
Camus : L'Etranger (1942)

2. La poésie du XIXe siècle au XXIe siècleApollinaire : Alcools (1913) - parcours: Modernité poétique?
Baudelaire : Les Fleurs du mal (1857/1861/1868) : Spleen et Idéal
Verlaine : Sagesse (1880)

3. Le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècleBeaumarchais : Le Mariage de Figaro (1781/1784) - parcours: La comédie du valet 
Molière : Don Juan (1665)
Marivaux : Le Jeu de l'amour et du hasard (1730)
Beaumarchais : Le Barbier de Séville (1775)

4. La littérature d'idées du XVIe siècle au XVIIIe siècleLa Fontaine : Fables - parcours: Imagination et pensée au XVIIème siècle
Pascal : Pensées (1670)
Kafka : La Métamorphose (1912/1915)
Fabre : Souvenirs entomologiques (1879-1907) - une sélection va être faite
Ionesco : Rhinocéros (1959) 

Rem. Français 1ère - programme de l'année

Documents utiles:
- introduction et définitions succinctes : pdf
- définitions de imagination et pensée : pdf 
- définitions de allégorie, apologue et fable : pdf 

https://www.ac-strasbourg.fr/pedagogie/lettres/francais-lycee/francais-nouveaux-programmes/imagination-et-pensee-au-xviieme-siecle-problematisation/

Textes complémentaires
- Descartes : Méditations métaphysiques (1641), II : http://lenuki69.over-blog.fr/article-15440915.html (texte et commentaire; nos sens ne nous donnent jamais une connaissance complète d'un objet; notre imagination ne peut pas imaginer toutes les formes et qualités possibles qu'une même substance peut prendre)
- Pascal : Pensées (1669) - l'imagination, puissance trompeuse : http://www.penseesdepascal.fr/Vanite/Vanite31-moderne.php (+dissertation-pascal-imagination-puissance-trompeuse

Résumé du texte de Descartes sur «le morceau de cire» : Même en tant que faculté de se représenter, l’imagination n’est pas une source sure de connaissance scientifique. Imaginer, à partir de ce que j’ai vu ou senti, toutes les formes ou apparences possibles d’un morceau de cire est non seulement impossible, mais, de plus, ne me donnerait pas une connaissance réelle de ce qu’est la cire. 

individu : Spécimen vivant appartenant à une espèce donnée; être organisé, vivant d'une existence propre et qui ne peut être divisé sans être détruit. En partic. Chaque être appartenant à l'espèce humaine. Être, personne. (TLF)
PHILOS., PSYCHOL. [P. oppos. à personne] L'être humain en tant que réalisant son type et possédant une unité et une identité extérieures de nature biologique. La personne, c'est l'individu en tant qu'être raisonnable, tirant de lui-même, et non pas subissant du dehors, ce qui le met en relation universalisable avec autrui (Lalande, Raison et normes,1948, p. 82).

morale : Tout ensemble de règles concernant les actions permises et défendues dans une société, qu'elles soient ou non confirmées par le droit. En partic. Ensemble des normes ou règles de conduite admises dans un domaine d'activité particulier, dans un groupe social particulier à une époque donnée. Ensemble des règles que chacun adopte dans sa conduite, d'après l'idée qu'il se fait de ses droits et de ses devoirs. (TLF)

société : État de vie collective; mode d'existence caractérisé par la vie en groupe; milieu dans lequel se développent la culture et la civilisation. (En partic. Groupe de personnes entretenant des relations mondaines, qui se réunissent pour se distraire, pour le plaisir de la conversation.) Communauté organisée d'individus conçue comme une réalité distincte de l'ensemble des individus qui la composent. (TLF)

La problématique "Individu, morale et société" est constituée d'une énumération de trois mots, ce qui pose les multiples questions des rapports entre trois notions :
- individu et société sont des opposés dans leur définition propre;
- la morale est portée, enseignée par la société;
- cependant, un être est moral en tant qu'il a une conscience personnelle et agit en fonction de celle-ci
... 

Ressources : 

• Dissertation : http://www.ac-strasbourg.fr/fileadmin/pedagogie/lettres/Ressources_lycee_2de_1ere/Formation_Dissertation_et_Explication/Dissertation_sur_les_passions_dans_LPC.pdf

• https://www.assistancescolaire.com/eleve/1re/francais/reviser-le-cours/1_fra_13 

• http://lettres.ac-besancon.fr/archives/324 

• intro. de la fiche enseignant éd. Librio : pdf