Bizarreries de la langue française - compilation de Sophie Renouard

- Le plus long mot palindrome de la langue française est « ressasser ». C’est-à-dire qu’il se lit dans les deux sens.

- « Institutionnalisation » est le plus long lipogramme en « e ». C’est-à-dire qu’il ne comporte aucun « e ».

- L’anagramme de « guérison » est « soigneur » C’est-à-dire que le mot comprend les mêmes lettres.

- « Endolori » est l’anagramme de son antonyme « indolore », ce qui est paradoxal.

- « Squelette » est le seul mot masculin qui se finit en « ette ».

- « Où » est le seul mot contenant un « u » avec un accent grave (qui a aussi une touche de clavier à lui tout seul !)

- Le mot « simple » ne rime avec aucun autre mot. Tout comme « triomphe », « quatorze », « quinze », « pauvre », « meurtre , « monstre », « belge », « goinfre » ou « larve ».

- « Délice », « amour » et « orgue » ont la particularité d’être de genre masculin et deviennent féminin à la forme plurielle. Toutefois, peu sont ceux qui acceptent l’amour au pluriel. C’est ainsi !

- « Oiseaux » est, avec 7 lettres, le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u], [x] .

- « oiseau » est aussi le plus petit mot de langue française contenant toutes les voyelles. Eh oui !

Demain je vous ferai découvrir d’autres bizarreries de la langue de Molière .
À demain peut-être...

Sophie Renouard

 

Trois lectures intégrales
 • Virgile : Enéide (~19 AC) : en version abrégée, éd. Ecole des Loisirs (https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/eneide)
 • Chrétien de Troyes : Perceval ou le Conte du Graal (~1180/1190) : en traduction intégrale, éd. Le livre de Poche (trad.Méla) : 
 • Molière : Tartuffe (1669) 

Semaines 1 à 4 : l'Antiquité

• Commencer tout de suite la lecture de l'Enéïde

• 1. 

Semaines 5 à 8 : le Moyen Âge

• Commencer la lecture de Perceval

Semaines 9 à 12 : le XV° siècle

 

Semaines 13 à 18 : le XVII° siècle

 

cf M&P chap.8 p.42-45; 

Question partielle - question totale

Une question est partielle lorsqu'elle porte sur un des éléments de la phrase: Sujet, COD, CC etc.
Exemple : Qui êtes-vous? Qu'est-ce qu'il a apporté? D'où viens-tu? 

Une question est totale lorsque la réponse ne peut être que oui ou non. 
Exemple: Viens-tu demain? As-tu terminé tes devoirs? 

 

Rem. distinguer la Question rhétorique (ou oratoire) - interrogation figurée.

 

Les deux fonctions de l'adjectif qualificatif : Epithète ou Attribut 

...les chasseurs tarasconnais...
                                 adj. qual. Epithète de  «chasseurs»

• Courageux, mais pas téméraire, le chasseur s'est esquivé.  
             2 adj. qual. Epit. détachées de ------------^

Ces chasseurs sont tarasconnais.
                                            v. adj. qual. Attribut du Sujet «chasseurs»

Je trouve ces chasseurs très habiles.
                                                        v. adj. qual. Attribut du COD «chasseurs»

 

L'adjectif substantivé n'est plus un adjectif : il est devenu un nom; il peut donc avoir toutes les fonctions d'un nom
- L'homme pieux ne craint pas les méchants
                                            ^----------------- COD
- Les Tarasconnais aiment la chasse. 
            Sujet de -----------^     (l'adjectif gentilé tarasconnais prend la majuscule quand il devient un nom : les Tarasconnais, les habitants de Tarascon)
- Le bon, la brute et le truand

Sous-catégories

Le registre littéraire désigne l'effet produit par le texte: le registre est comique si le texte nous faire rire; épique, s'il nous donne envie d'admirer le héros; tragique, s'il nous fait craindre pour lui etc. Pour susciter cet effet, l'auteur emploie des procédés littéraires adaptés. 

Outre les principaux registres littéraires présentes ci-dessous, on pourra en reconnaître d'autres dans la célèbre «tirade du nez» de Cyrano : https://libretheatre.fr/tirade-nez-cyrano-de-bergerac/ 

cf M&P p.285 : les tonalités littéraires

Quelques règles regroupées en pdf