Questions d'analyse grammaticale
- Quel types d'expansion du nom le groupe nominal du v.347
- Dans la première réplique de Ruy Blas, quels compléments circonstanciels de temps sont des groupes nominaux prépositionnels
- Quel pronom reprend le groupe nominal du v.347? Dans quel but?
- Quelle conjonction de coordination est à la coupe d'un alexandrin?
- Repérer un verbe à l'infinitif passé actif dans la deuxième réplique de Ruy Blas
- Que reprend le pronom démonstratif 'ce' au v.351

Pour commenter le texte:

Cet extrait de Ruy Blas met en scène deux amis qui se retrouvent: Ruy Blas est en confiance et finit par tout dire à son ami Don César. Pourtant, avant d’exprimer clairement ce qu’il a à avouer, il va prendre un détour: l’hyperbole « hydre aux dents de flamme ». Ensuite, il enchaîne les épithètes péjoratifs: « quelque chose / d’étrange, d’insensé, d’horrible et d’inouï »; « poison affreux » etc. Après ces longues circonlocutions, Ruy Blas dit tout net à son ami, dans une phrase exclamative fort brève, laissant seulement le temps à Don César de s’exclamer « Ciel! ». Il reprend ensuite en s’épanchant lui-même sur la folie de sa passion. 

Ruy Blas et Don César: des caractères virils et expressifs. Don César est un ami qui sait écouter, qui sait répondre brièvement pour montrer qu’il a entendu, sans couper la parole, en relançant même son ami. La didascalie « lui serrant la main » manifeste cette délicatesse de l'amitié.