Les moyens de communiquer sont nombreux et variés:
- écrit ou oral, 
- avec alerte immédiate du destinataire ou seulement à sa disposition. 

Lorsqu'on envoie un courrier ou un courriel, on sait qu'il sera mis à disposition du destinataire mais que celui-ci devra faire une démarche volontaire pour y accéder (aller à sa boîte aux lettres, se connecter): le courriel est un média pull (le destinataire doit attirer le message à lui).

Mais lorsqu'on appelle quelqu'un, son téléphone va sonner pour attirer son attention: le téléphone, ainsi que le SMS, est un média push (le message va se pousser tout seul vers le destinataire).

Les messageries instantanées, comme WhatsApp, Messenger etc., sont des médias push. Ils peuvent donc déranger mon destinataire. Quand le destinaire est un groupe, il faut agir de façon réfléchie. 

En pratique, avant de poster un message dans un groupe WhatsApp ou Messenger, je me pose trois questions : 
- mon message intéresse-t-il vraiment le groupe (et non pas seulement certains membres en particulier) ? 
- mon message doit-il être lu et traité dans les minutes qui suivent ? 
- le média employé est-il le plus adapté pour que mon destinataire traite mon message ?

Exemples : 
- s'il s'agit d'annoncer un évènement qui aura lieu dans plusieurs jours, ne vaut-il pas mieux prendre le temps d'écrire un courriel clair, qui pourra éventuellement contenir plus d'informations ? 
- si je veux envoyer un document de plusieurs pages à lire, ne vaut-il pas mieux l'envoyer par courriel et, si c'est urgent, signaler cet envoi par un bref message push? (Car il sera peut-être plus pratique pour mon destinataire de se connecter à sa boîte électronique depuis un ordinateur pour lire sur grand écran)